Delhi – jour 01.

Debouts à 2h30 AM. Plus capables de fermer l’œil. Jusqu’à 15h environs, je suis «fonctionnelle», avant de littéralement dormir debout, physiquement fermer les yeux dans la rue, dans l’auto, dans le tuk-tuk (genre de taxis ouverts qui ont l’air d’autos-tamponneuses), dans un temple, bref je cogne des clous solide partout avant de me recoucher.

Lire la suite