Voyage au bout de la langue

P1010704_2Ça fait deux semaines qu’on s’empiffre avec bonheur. On a créé un ou deux nouveaux quarts de travail à notre estomac, question de pouvoir s’enfiler quelques dims sums un peu plus tard en matinée, ou une petite dose de curry d’après-midi avant de véritablement s’attabler pour le souper. On a l’impression d’avoir pris quinze livre en quinze jours, tout porte à croire qu’on va se faire charger des extras par la prochaine compagnie aérienne, mais c’est juste trop bon pour s’arrêter. Et puis on vient de débarquer à Singapour, alors vraiment, c’est pas le moment de… de paniquer!

Lire la suite

Advertisements