Passe de Quebs

Cré moé, cré moé pas, quequ’part en Alaska, y’a un phoque qui s’ennuie en maudit…

Chassez le naturel et il revient au galop dit-on. À peine quelques heures après notre sortie de l’ashram, on se retrouvait sur le bord d’un feu de camp, à chanter du folklore du Bas-du-fleuve en parlant de Pauline Marois et de météomédia avec un rhum & coke à la main. On s’est comme fait convaincre qu’un beach camp avec un groupe de Québécois en voyage organisé était vraiment à ne pas manquer (beach camp étant l’élément qui nous a convaincus)… Quand ils ont sorti la guitare et qu’on s’est senti rentrer chez nous en quatrième vitesse, on a déchanté. Quarante ans en moyenne, tirant dangereusement vers la gang de matantes… Une demande spéciale? Trois petits chats!

Lire la suite

Advertisements