Échoués au lac Inle

P1000547_2

En arrivant en Birmanie, j’ai eu peur. J’ai revu l’Inde et ses influences puisqu’elle est toute proche, l’eau non potable, les routes de terre, les toilettes turques, un retour au voyage inconfortable, enrichissant mais inconfortable. Après un court séjour à Yangon, la plus grande ville du pays (en fait c’est pas mal la capitale, mais le gouvernement a décidé unilatéralement de la déposséder de son titre en 2005 pour fonder une nouvelle capitale 300 KM plus loin, en plein désert) nous avons rapidement mis le cap sur la nature. On s’est dit tant qu’à être inconfortables, on va passer en mode «camping».

***

Lire la suite