Crap attack et Taj Mahal.

***AVERTISSEMENT : LE CONTENU DE CE BILLET PEUT CHOQUER LES ÂMES SENSIBLES. ÇA PARLE DE VOMI, ÇA PARLE DE CACA, ET VU QUE J’AI MIS UN AVERTISSEMENT, JE ME SUIS LÂCHÉE LOUSSE. CHERS LECTEURS, CONSIDÉREZ-VOUS COMME PRÉVENUS.***

Huit ans qu’on est ensemble Serge et moi. En huit ans, on a fait le tour. On s’est vus crier, pleurer, péter, jouir, vomir et ronfler, je crois qu’on peut dire qu’on se connait sous toutes nos coutures… Mais aujourd’hui, je ne suis plus la seule, nous sommes trois dans le couple : il y a Serge, il y a moi, et il y a le bol de toilette.

Ouaip.

Deux jours que Serge est collé dessus. Ça sort de jour comme de nuit, de tous bords tous côtés.

Et moi?

Moi je touche du bois, et fidèle à ma légendaire discrétion, j’ai alerté l’hôtel au grand complet. How’s your hudband maaaam? Tout le monde s’inquiète pour mon mari masala. Chacun a un bon conseil à me donner, la chiasse ici on connait ça! Rice and curd maaaam! Du riz blanc et du yogourt c’est le remède universel, la recette de grand-mère indienne par excellence pour toute innocente personne qui crap sa vie.

Et moi?

Moi, je suis fière de m’auto-déclarer génétiquement supérieure à mon mari défectueux!

Ha!

Pauvre, pauvre Gazelle. Mon corps a peut-être résisté à l’espèce de gastro-ouragan bionique de Serge, l’histoire ne dira jamais si ce que j’ai eu est véritablement un relent de son virus, ou plutôt une indigestion, un empoisonnement alimentaire à des pommes de terre fourrées qui, encore à ce jour, me donnent envie de gerber. Ce qu’on sait, c’est que je me suis pensée bonne. Me croire plus forte que Serge, passe encore, mais plus forte que mother India… Mouhhhaaaaaaaaahhhhhhhh!!!

Bitchifiée par le pays du curry!

On doit tous y passer. C’est comme une bombe à retardement qui te guette jusqu’au moment où tu attrapes un virus ou que tu manges quelque chose de douteux, que ta flore intestinale se déséquilibre, et que tu réalises bêtement que… «shit hit the fan».

J’aurai tenu un honorable mois et demi, et juste comme Serge commençait à se remettre, qu’on se pensait en sécurité pour quelques heures, on en a profité pour se booker un train de nuit vers le Taj Mahal…

J’ai tout fait pour me tenir loin du trou noir. L’épicentre de l’enfer sur terre, le trou noir au centre du bol de toilettes d’une cabine de train qui balance au rythme des rails comme le rictus du diable qui rit de ton trou de cul. Choisir entre le trou noir des toilettes turques et celui au centre de la civilisation de germes qui habite la lunette des toilettes «western style», c’est un peu comme choisir entre une poire à lavement et un sandwich au caca. Anyway, t’es dans’ marde.

Cette nuit-là, je me suis ennuyée de mamita.

***

Le lendemain matin, j’étais mal en point. Je suivais comme je pouvais le bonhomme de l’hôtel qui nous menait vers notre chambre, vite, vite que j’échoue sur le lit jusqu’à ce que mort s’ensuive! Plein de marches à monter, fallait passer par le restaurant sur le toit, et puis je l’ai vu.

Le Taj Mahal!

Trop de perfection pour mes yeux fatigués. Trop de majesté après ma nuit dans les ténèbres.

Je me suis mise à pleurer!

Hahaahahahahah. J’y repense et c’est vraiment drôle. Sur le coup, j’étais en grosse détresse. Et le regard du gars de l’hôtel! Serge a l’habitude de gérer une poule pas de tête, mais lui! Complètement désorienté! Juste pour ça je crois que je recommencerais l’expérience!

Bon, peut-être pas, mais n’empêche, maintenant que c’est terminé, c’est drôle d’avoir vécu les deux plus importants clichés de l’Inde en simultané: le Taj et la chiasse.

IMG_1220

Gazelle et la foule de mortels devant ce trop-plein de perfection. Ça a l’air d’une peinture de musée derrière, mais on y est, juré craché!

*

IMG_1237

Au Taj Mahal, on s’est interrogés sur l’origine de l’expression «file indienne»…

*

 IMG_1254*

IMG_1260

Un musulman qui fait sa prière.

*

IMG_1204

Ça c’est le Fatehpur Sikri. Une cité qui n’aura servi que quinze ans parce qu’elle a été construite sur une terre non irriguée et infertile sous le règne d’Akbar. Bravo!

*

IMG_1287

*

IMG_1174

Petit couple avec enfants. Les indiens nous les mettaient littéralement dans les bras pour nous prendre en photo…

*

Advertisements

3 commentaires sur “Crap attack et Taj Mahal.

  1. Francis (le blaireau) dit :

    Bonjour à vous,

    Je m’en veux de ne pas avoir répondu plus rapidement à ce post. C’est à croire qu’il m’est destiné. Tant de malaise, tant d’inconfort, je ne vous cache pas que j’ai eu les larmes (de rire) aux yeux en lisant ce texte digne d’un récit de Jules Verne (20.000 milieux sous la merde et voyage au centre du fion ne sont pas grand chose à côté).

    Bref, mes amitiés à vous deux, en espérant que vous vous remettez de votre périple scatologique :)

    Biz à vous deux,

    Francis.

    • Gazelle dit :

      Caillou pour la merde et merci pour le reste!!!!!!!

      Et en passant, BONNE FÊTE le blaireau!! Je suis sûre que je suis dans les premières à te le souhaiter, il est 5h30 AM de votre côté ;-)))

      Gros becs du Vietnam xxxxxxx

  2. Jude dit :

    Ho my god j’ai trop ri!!!!! Mais c’était inévitable au voyage…ça aurait été weird sinon!!! J’ai envoyé un texto à votre numéro indien pour la fête de Gazouin…..vous l’avez reçu?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s