La Shimla des singes

À Shimla, tout est perché en altitude. À chaque coin de rue, t’as une vue de malade sur les montagnes environnantes, et quand tu lèves la tête, il y a un singe géant qui t’observe! C’est Hanoumân, le dieu hindou de la sagesse, qui veille sur la ville comme un grand protecteur. En plus, il a de la gueule, c’est un grand monument orange fluo d’à peu près 30 mètres de haut, un peu comme la grosse Orange Julep à Montréal, mais en sacré.

C’est à cause de Hanoumân si les singes sont vénérés ici. Considérés comme ses descendants directs, ces voyous pilleurs de touristes arrivent fièrement en troisième place dans l’échelle de la foi, tout juste après les noblissimes vaches et les serpents, mais devant les rats quand même. Il y a tout un système de castes animales à ce qu’il paraît, certains jouissant d’un respect inouï de la population hindoue. On dit que 33 millions de déités résident au sein de chacune des vaches errantes, tout ça en plus de leurs quatre estomacs… Et s’il y avait des intouchables, je dirais que les chiens ont hérité du malheureux statut.

Le centre-ville de Shimla est piétonnier, ce qui nous a permis pour la première fois depuis notre arrivée de déambuler librement dans les rues, sans le stress incessant de se faire rouler dessus par un conducteur écervelé.

Ici, tout le monde semble en vacances, mais il y a à la fois très peu de blancs: c’est une destination très prisée des Indiens qui viennent se poser en hauteur pour fuir la chaleur étouffante des villes du centre. Le kodak n’est jamais très très loin, et comme les blancs sont un phénomène rare, on se fait prendre en photo en mode paparazzi! Can I take picture? Ils te demandent quand même la permission avant d’embarquer toute la parenté dans le cadre et de demander à un pote de marteler l’objectif comme si c’était la gâchette d’une mitraillette.

Un macaque rhésus perché en hauteur.

*

Deuxième macaque perché en hauteur.

*

Troisième macaque perché en hauteur.

*

Il n’a pas l’air comme ça, mais un humain à côté de lui ne lui arrive pas à la cheville!

*

L’une des rares églises catholiques du pays, celle-ci est l’une des plus vieilles de l’Inde.

*

Ça c’est la résidence d’été des vices-rois dans le temps du raj britannique, qu’on a visitée entourés d’Indiens curieux qui nous dévisageaient subtilement. C’est aussi ici qu’ont été négociées les limites politiques de l’Inde telle qu’on la connait aujourd’hui.

Advertisements

Un commentaire sur “La Shimla des singes

  1. Francis dit :

    C’est un vrai petit plaisir de lire votre blog, je fais ça entre deux phases de code hardcore et une prise de tête à mon boulot. Vraiment très bon, pis la rédaction est au top ! Une vraie bouffée d’air frais :)

    Je remarque également que même en Inde, ils font decembeard.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s