Sacrée Rishikesh

Serge, une vache et un motocycliste

Rishikesh, vue de notre hôtel à 10 piasses!

Rishikesh, vue de notre hôtel à 10 piasses (bis)

Rishikesh, ville sacrée postée au bord du Gange, fleuve sacré, capitale du yoga, au pied de l’Himalaya. Dès notre arrivée, on a senti le vibe de la place, visuel, sonore, relaxant, intemporel.

Depuis que les Beatles sont venus y fumer quelques joints dans les années 60, Rishikesh a pris un virage touristique. On y croise autant des pèlerins que des hippies installés tranquillement dans un café, à boire du thé, à fumer des beedies au son des chants sacrés ambiants, des cloches qui ponctuent la vie des ashramites, des klaxons éternels, en compagnie des vaches, des chiens et des singes errants qui partagent la ville avec ses habitants sans complexes. L’encens brûle à tous les coins de rue, et deux ponts surplombent le Gange, devant un fond de montagnes si haut et si abrupt qu’on croirait un décor photo déroulé jusqu’au ciel.

Techniquement on a visité Rishikesh avant et après l’ashram, mais on vous fais un medley des meilleurs moments sans trop d’égards à l’agenda.. On est en vacances après tout! :

Serge en train de laver son karma dans le Gange

Un coucher de soleil comme les autres sur l’un des nombreux ghats où des cérémonies religieuses ont lieu à chaque soir

Une vache passait par là

Gazelle est heureuse

Tranche de vie, version masala

Et on a peur de nos orignaux…

Serge découvre des nouvelles fonctions de l’appareil photo

Vue du Gange, en chemin vers un temple au sommet des montagnes

L’Himalaya, vue de l’Himalaya

Just chillin’

L’un des 52 temples de la région dédiés à la déesse Parvati. La légende de ces 52 temples veut que Parvati, dans sa forme humaine avant d’être une déesse, fille de roi, s’était éprise pour le sexy Shiva, une brute pleine de testostérone mais pauvre à l’excès, style Braveheart hindou, habitant dans les caves des montagnes (un ascète ou « sadhu »). Le roi, devant cette union illégitime, condamna Parvati à l’exil. Il ne la revoya plus durant des années,  jusqu’au jour où un grand festival fut organisé, où tous les nobles et les dieux de l’Himalaya furent conviés à l’exception des amoureux bannis. Qu’importe, Parvati se présenta devant son père, lui expliquant qu’elle était heureuse et épanouie, lui implorant son pardon. Devant son refus froid et formel, elle ne put survivre à sa détresse et se jeta dans le feu. Shiva, en apprenant cette nouvelle, se rendit au festival dans le but de se venger et, avec sa colère sans bornes, accumula une énergie en lui qui aurait permis détruire tout le royaume telle une bombe atomique. À la vue de Parvati, il se ravisa et retint sa colère en fermant son troisième oeil (l’une des explications, parmi plusieurs, du point rouge au centre du front).  En deuil, il rentra à sa grotte avec la dépouille de sa poule inerte sur ses épaules. Le corps, en décomposition, se désagrégea et 52 morceaux de Parvati furent laissés derrière, d’où les 52 temples érigés sur les sommets des montagnes himalayennes et dédiés à la déesse.

Après le turban sikh, le troisième oeil hindou

Advertisements

3 commentaires sur “Sacrée Rishikesh

  1. Francis dit :

    C’est franchement beau, hyper vert(s), ça donne vraiment envie.

  2. Julie dit :

    Salut ! Je suis tombée sur votre blogue en faisant des recherches pour un Ashram à Rishikesh, et celui-là me tente particulièrement…. Je n’ai pas trouvé d’endroit nulle part pour faire une réservation, comment vous avez procédé vous ? Est-ce que l’Ashram vaut vraiment la peine ?

    Merci !

    • Christine dit :

      Bonjour Julie!

      Oui, c’est un Ashram qui nous a fait un grand bien. Il faut savoir que c’est un endroit très confortable, presque chic, surtout en comparaison avec les autres lieux de retraite des alentours. Mais l’un des grands points positifs est qu’ils sont très respectueux de l’implication spirituelle de chacun, personne ici n’essaiera de vous endoctriner dans une secte obscure ou vous soutirer de l’argent.

      Voici un lien pour démarrer votre recherche et contacter l’équipe : http://ahymsin.org/main/ashram/guest-programmes-at-swami-rama-sadhaka-grama.html

      Bonne retraite!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s